Zone de confort : 3 étapes pour en sortir

Tout le monde n’est pas prêt à quitter sa zone de confort car cela demande du lâcher prise pour dépasser ses barrières mentales et sortir de la routine.

Mais rester dans sa zone de confort est en fait une prison dorée qui nous empêche de révéler notre vraie nature et notre potentiel.

Sortir de sa zone de confort nécessite de la motivation, de la confiance en soi mais vous permettra d’accéder à de nouvelles possibilités et de vous épanouir dans votre vie.

Comment faire pour y parvenir ?

 

Qu’est-ce que la zone de confort ?

 

Votre zone de confort représente les comportements, les habitudes, les règles de vie que vous avez développés, et qui constituent votre quotidien.

La zone de confort génère une routine, et vous ne souhaitez pas que cela change car elle vous rassure et vous permet de vous sentir en sécurité dans votre vie personnelle et professionnelle.

Sur le plan personnel, ce sont les activités que vous faites régulièrement, vos habitudes de vie, vos relations avec vos proches. Mais  aussi les idées auxquelles vous croyez ou les opinions dans la vie.

Sur le plan professionnel, ce sont les expériences et les compétences que vous avez développées, les missions que vous réalisez dans votre travail, vos relations avec votre hiérarchie et vos collègues.

 

Pourquoi quitter notre zone de confort ?

 

La zone de confort est utile. Elle nous permet de vivre sans angoisse, et de faire ce que nous avons à faire de façon automatique sans nous poser de questions.

Vivre dans une zone de confort n’est pas négatif en soi, car nous avons besoin de nous sentir à l’aise dans nos relations, et dans nos activités qui représentent un socle sur lequel nous appuyer au quotidien.

Cependant, la zone de confort nous limite dans notre développement personnel car elle nous empêche de faire de nouvelles expériences par peur du changement et par peur de perdre notre confort.

Ces peurs sont liées à la peur d’être jugé, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de l’inconnu et la peur de l’échec.

Ces peurs nous enlisent, et nous préférons rester dans notre quotidien, dans nos habitudes plutôt que de remettre en question notre mode de fonctionnement ou notre vie professionnelle.

Quittez notre zone de confort nous fait évoluer, nous ouvre à la créativité et à de nouvelles opportunités, à de nouveaux horizons qui seront sources de satisfaction et de réussite dans nos projets.

Mais pour cela, nous devons rompre avec certaines habitudes et modes de fonctionnement !

 

Qu’est-ce qui vous limite pour réaliser votre rêve professionnel ?

 

Vous aimeriez de changer de métier, ou tout simplement de job. Qu’est-ce qui vous empêche de vous lancer ?

Affronter la peur du changement et de l’inconnu demande une très forte motivation. On sait ce que l’on perd, mais on ne sait pas ce que l’on gagne ! Alors pourquoi est-ce que vous quitteriez votre zone de confort ?

Pour évoluer, libérer votre potentiel, contribuer à quelque chose qui vous vibrer et vivre des expériences professionnelles épanouissantes qui auront de l’impact dans votre vie personnelle.

Et quand vous vous sentirez prêt à vous ouvrir à des nouvelles opportunités professionnelles, vous pourrez alors modifier votre cadre de vie pour sortir de votre zone de confort et atteindre vos objectifs.

 

3 étapes pour sortir de votre zone de confort

 

Vous ne pourrez pas sortir de votre zone de confort et vivre vos rêves si vous ne définissez pas ce qui vous limite, si vous ne passez pas à l’action, et si vous refusez de prendre des risques.

 

1. Identifier votre zone de confort

 

Pour identifier vos limitations, écoutez la petite voix de votre espace sécurisé quand vous imaginez vivre pleinement la vie à laquelle vous aspirez.

 

Posez-vous tranquillement pour définir :

  • ce qui vous paralyse, et les peurs qui vous bloquent,
  • les habitudes et les comportements vous limitent,
  • les risques à prendre.

 

Une fois que vous aurez délimité votre zone de confort, vous serez plus en mesure d’établir une feuille de route pour passer à l’action.

 

2. Passer à l’action

 

Vous ne sortirez pas de votre zone de confort du jour au lendemain.

Vous devez réaliser des petites actions au quotidien, en fonction de votre objectif, pour sortir de votre routine, habituer votre cerveau à penser différemment, et à faire face à ce qu’il ne connaît pas.

Par exemple, si vous souhaitez changer de vie professionnelle, vous pouvez :

  • Travaillez sur vos peurs et vos limites.
  • Définissez votre job de rêve
  • Listez les compétences que vous manquent
  • Développez ces nouvelles compétences
  • Travaillez sur votre projet professionnel

 

Lancez-vous des défis et des challenges, et récompensez-vous !

 

3. Atteindre vos objectifs avec du coaching

 

Le coaching permet d’atteindre ses objectifs plus rapidement.

Pour sortir de votre zone de confort, le coaching vous aidera notamment à clarifier vos habitudes et comportements qui ne sont pas en adéquation avec ce que vous souhaitez accomplir dans votre vie.

Vous pourrez ainsi vous poser les bonnes questions, et vous vous sentirez plus confiant dans la réussite de votre projet professionnel.

Il existe plusieurs types de coaching, mais le coaching ericksonien utilise des outils puissants issus de la PNL et de la visualisation positive pour aider le client à clarifier sa vision et les étapes à suivre pour y arriver. En l’inspirant chaque fois qu’il franchit un nouveau niveau d’excellence personnelle, le client découvre la vie qui a le plus de sens pour lui : une vie caractérisée par un véritable développement personnel et des accomplissements à la fois d’ordre privé et professionnel.

 

Et vous, à quoi êtes-vous prêt pour sortir de votre zone de confort et accéder à vos rêves ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *