Comment choisir son coach ?

Le premier critère est de s’adresser à une personne formée au coaching professionnel, respectueuse de l’intégrité de l’individu, et supervisée (qui se fait elle-même coacher).

Le deuxième critère est de rencontrer cette personne pour prendre connaissance de son parcours, de ses références et son affiliation à une fédération telle que la Fédération Francophone de Coachs Professionnels.

Le troisième critère est de se sentir en confiance, écouté, respecté et en même temps accompagné dans ses zones d’inconfort pour progresser. Ce sont les bases d’une bonne relation et pour cela rien ne remplace la rencontre et l’échange.

Pour être certain(e) de faire le bon choix, bénéficiez d’une 1ère séance de coaching offerte en cliquant ICI !

Le coaching est un processus comparable quel que soit le contexte d’intervention. Néanmoins, les coachs ont souvent des domaines de spécialité, en fonction de leur parcours professionnel et personnel et des particularités éventuellement liées aux formations qu’ils ont suivies. Ces particularités peuvent être importantes à prendre en compte pour choisir un coach.

Vous trouverez dans l’annuaire des Coachs professionnels adhérents à la FFCPro une présentation du parcours et des éventuelles spécialités de chacun des coachs.

L’ouvrage Agir en coach*, écrit par un collectif de membres de la FFC Pro, fournit des conseils précieux pour bien choisir son coach. En voici quelques extraits :

« Faites-lui passer un entretien que vous aurez soigneusement préparé auparavant. Ne vous contentez pas de la première réponse mais approfondissez si nécessaire, c’est-à-dire si la réponse ne vous semble pas convaincante. La plupart des coachs ne font pas payer cette séance de prise de contact.

Consultez plus d’un coach avant de faire votre choix, sauf si vous le connaissez déjà bien ou s’il vous est recommandé par quelqu’un de confiance.

Vérifiez son expérience professionnelle. Demandez-lui son curriculum vitae et faites le parler de son parcours professionnel en insistant sur les expériences en lien avec l’accompagnement que vous voulez lui confier. Demandez-lui de vous parler de son expérience de coaching. Combien d’heures pratique-t-il par an ? Pour quels types d’objectifs et de clients ? Demandez-lui de vous parler de coachings difficiles, dont il n’est pas satisfait.

Vérifiez les formations qu’il a suivies et leur qualité (coaching, psychologies des personnes et des organisations… Sont-elles pertinentes pour votre objectif ? Vous trouverez beaucoup d’informations sur le site des organismes de formation.)

Vérifiez son appartenance à une fédération/association professionnelle, puis consultez le site de la dite fédération/association. Figure t-il sur l’annuaire ?

Vous parle-t-il spontanément de sa déontologie. Sinon questionnez- le pour vérifier qu’il adhère à un code de déontologie et le connaît.

Vérifiez qu’il est certifié par un organisme de certification officiel et indépendant ou en cours de l’être.

Demandez-lui s’il est coaché dans ses pratiques par un ou des confrères répondant également à ces critères de professionnalisme. Demandez comment cela se passe, à quelle fréquence il y a recours, le nom de son coach, son appartenance à une fédération, et vérifiez-la.

Exigez une copie du contrat et du code de déontologie. Lisez-les. Est-ce que vous êtes à l’aise avec leur contenu? Quelles sont les modalités de rupture du contrat? Est-ce que les contrats prévoient que les clients peuvent mettre fin à un coaching à tout moment? Dans quelles conditions?

Demandez le nom d’autres clients et appelez-les de sa part. Demandez-leur comment la relation s’est passée et quels en ont été les résultats.

Consultez le site Internet de la Miviludes pour vous familiariser avec les problèmes de dérives sectaires.

Mais surtout il faut que vous vous sentiez à l’aise avec cette personne. N’oubliez pas que vous allez sans doute lui parler de choses très personnelles.

Après avoir arrêté votre choix et avant de commencer les séances de coaching demandez que le contrat soit signé et qu’il spécifie l’objectif du coaching, les critères de mesure de réussite et le nombre de séances prévues.

Une fois que vous aurez choisi votre coach, faites un point complet à intervalle régulier par rapport à l’objectif fixé. En entreprise ce point pourra être fait avec le département des ressources humaines, sans trahir la confidentialité des séances. »

*(ESF Editeur / collection formation permanente)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *